topblog Ivoire blogs

30/05/2013

CONCLUSIONS DE L'AG DE LA MUGEFCI DU 30 MAI 2013

IMAG0007.JPG

DECLARATION DES SYNDICATS  ET ASSOCIATIONS DE  FONCTIONNAIRES ET AGENTS DE L’ETAT DE CÔTE D’IVOIRE

IMAG0010.JPG

Depuis le mercredi 11 avril 2012, la MUGEF-CI  est gérée par un Comité Provisoire de gestion sur décision du Conseil des Ministres qui a décidé de la suspension des organes dirigeants. Le prétexte était qu’un conflit de leadership perturbe le fonctionnement de la MUGEF-CI.

LOGO MUGEF-CI.jpg
 

Suite à cette mainmise de l’Etat sur le seul outil de secours mutuels des Fonctionnaires et Agents de l’Etat, les centrales syndicales, les organisations syndicales et autres associations de Fonctionnaires et agents de l’Etat en activité ou à la retraite se sont mis ensemble au sein d’une plateforme pour demander la rétrocession de la MUGEFCI à ses propriétaires légaux.

D’autres organisations ont exploré des démarches en vue d’obtenir des discussions qui pourraient permettre au gouvernement d’avoir une oreille attentive à la demande des syndicats.

Au cours du forum social, une motion relative à la rétrocession de la MUGEF-CI aux fonctionnaires à travers leurs syndicats a été adoptée à l’unanimité le 22 novembre 2012 par les délégués présents représentant tous les syndicats des fonctionnaires.

Toutes ces démarches n’ont pas permis d’obtenir un début de discussion entre le Gouvernement et les syndicats.

Malgré toutes ces démarches, le comité provisoire de gestion a initié un processus en vue d’écarter définitivement certains syndicats de la gestion de leur propre mutuelle.

A cette fin, il annonce des élections dans toutes les régions du pays pour désigner les futurs dirigeants de la mutuelle en lieu et place des représentants légaux des mutualistes.

Ainsi, Le mercredi 13 Mars 2013, un groupe de syndicalistes soutenu par le comité de gestion ont annoncé leur candidature aux différents postes du Conseil d’Administration de la nouvelle MUGEFCI et leur participation à ces élections générales. Et depuis ce temps, le comité de Gestion, les portant à bout de bras, tente de forcer les choses malgré le manque d’engouement des fonctionnaires et agents de l’Etat qui se reconnaissent en leurs responsables syndicaux.

IMAG0011.JPG

Refusant de cautionner la forfaiture, le mardi 30 avril 2013, les organisations syndicales et les associations des fonctionnaires ont mis en place, conformément aux textes légaux de la MUGEFCI, un conseil d’administration.

C’est pourquoi, nous, Secrétaires Généraux des syndicats et responsables des associations de fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte :

-          Prenons acte de l’échec du comité de gestion dans la mission confiée par le gouvernement,

-          Exprimons tout notre soutien au Conseil d’Administration élu le 30 avril 2013 qui est l’émanation de la volonté des Fonctionnaires et Agents de l’Etat de Côte d’Ivoire,

-          Demandons instamment au comité de gestion d’arrêter le processus électoral en cours qui ne rencontre pas l’adhésion des mutualistes,

IMAG0009.JPG

-          Demandons au gouvernement d’agir en faveur de la paix en

-          Décidons d’aller en grève générale si le comité de gestion maintient son processus. rétrocédant la MUGEFCI aux syndicats, propriétaires exclusifs, en accord avec la loi et les conventions de l’OIT sur le droit de propriété des syndicats,


Fait à Abidjan
, le  30 mai 2013

23:23 Écrit par SYLEG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.